Home archives
Les féminines remontent en Nationale 1 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Maître Saunier   
Mercredi, 25 Juin 2014 10:43

 

Les féminines remontent en nationale 1

Un dernier baroud d'honneur


Ce premier week-end d’été, les championnats de France de fleuret se sont tenus à Muret. Plusieurs escrimeurs du club des Loges se sont retrouvés sous la chaleur de la Haute-garonne afin d’y tenter leur chance.

Le Samedi, lors des épreuves individuelles, F Unbekandt et F Moulun ont eu fort à faire face aux tireurs parisiens d’Antony et de Paris TA. Ils se classent respectivement 37ème et 43ème en nationale 2. En nationale 3, A Moreau et M Vain ont passé un bon tour de poule avec 4 victoires pour l’une et 3 pour l’autre. Après avoir éliminé chacune une escrimeuse de Pessac, elles se sont inclinées en tableau de 16. De justesse pour Moreau (14/15), plus lourdement pour Vain (5/15) mais face à la marseillaise Ambry, qui emportait le titre de Championne de France quelques temps plus tard dans l’après midi.

Le lendemain, le club cauchois alignait 3 équipes. Une en nationale 2, l’équipe phare féminine. Deux autres en nationale 3, une femme une homme.

En nationale 2, les logeaises n’engageaient pas la compétition sous les meilleurs auspices suite à une modification du règlement qui les reléguaient en fin de tableau. Qu’importe, dans le faux tableau de 16, S Verfaillie, E Laurent, L Gaillard et A Moreau se défaisaient des strasbourgeoises qui les précédaient et pouvaient prétendre à une remontée en ligue majeure (39/45).  En tableau de 8, les logeaises se sont inclinées devant Paris TA (médaille de bronze) 38 touches à 45. En match de classement elles finissent en beauté en écartant Melun Val de Seine au temps (44/41). Les logeaises prennent une bonne 5ème place ce qui leur permet d’accompagner St Maur VGA en nationale 1 l’an prochain (les équipes comme Aubervilliers, Paris TA et Lyon MDF étant déjà représentées au niveau supérieur). Elles font de nouveau partie des 12 meilleures équipes françaises du moment.

En nationale 3, chez les femmes, L Doussot, C Paquet, M Vain et C Moulun, laminaient quant à elles les tireuses de Villemomble 45/11. Motivées par ce score assez inattendu et alors qu’une lourde défaite était prévisible, les logeaises surent tenir la dragée haute à leurs adversaires suivantes, les escrimeuses de Paris TA  toutes classées en N2 (entre les rangs 50 et 85). Après un match palpitant qui fit trembler l’une des favorites, l’équipe des Loges rendait les armes 42 touches à 45. Un score aussi étriqué laisse évidemment quelques regrets de s’arrêter juste avant les demi-finales. Les logeaises ont chaleureusement félicité leur camarade Manon Vain qui avec ses 20 touches inscrites a pu maintenir à chaque relais le contact avec l’adversaire. Les logeaises finissent à une excellente 7ème place derrière les marseillaises.

Enfin chez les hommes, F Unbekandt, A Kauffmann, T Masurier et F Moulun étaient dispensés du tableau de 32. En tableau de 16, ils devaient affronter l’équipe Issy Mousquetaire. Bien que ne partant pas favoris, les logeais surent d’emblée presser leurs adversaires et dès le premier relais prendre l’avantage au score et le conserver jusqu’au halte final et leur victoire 45/38. Comme leurs homologues féminins, les logeais rencontraient dans le tableau de 8 Paris TA. De même la déroute semblaient inévitable, de même les parisiens une fois de plus ont tremblé devant une équipe cauchoise volontaire et battante. L’équipe parisienne incluant l’international portugais Santos l’emportait finalement 45/37 avant d’emporter la médaille d’argent par la suite.

Un rapide bilan permet de distinguer le collectif des escrimeurs des Loges. Pour la première fois depuis 4 ans au cours desquels le club a présenté des équipes hommes et femmes, toutes celles-ci terminent parmi les finalistes (dans les  8) ce qui a apporté une grande fierté au Président Claude Laire présent à Muret.

 
Copyright © 2018 escrime club les loges. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.